Tomographie volumique numérisée (TVN)

Outre une très faible exposition aux rayons des patients et une résolution spatiale exceptionnelle, la très faible sensibilité des artefacts aux soins prothétiques dentaires (implants, couronnes, bridges, inlays ou plombages) est une autre caractéristique remarquable des appareils de TVN 3D de la classe Accuitomo. C’est pourquoi cette technique d’examen s’est imposée face à la tomodensitométrie (TDM). En raison des artefacts dans la TDM, une évaluation des implants n’est pas possible. En revanche, l’Accuitomo 170 H170 que nous utilisons est actuellement le seul appareil de TVN qui permet à la personne responsable des examens d’apprécier la transition anatomique exacte entre l’implant et l’os et d’évaluer ainsi le succès chirurgical.

La tomographie volumique numérisée (TVN), également connue sous le nom de tomodensitométrie dentaire, est une nouvelle technique moderne de radiographie 3D particulièrement douce pour le corps et qui produit des images de même qualité que celles de la tomodensitométrie (TDM) conventionnelle.

La technologie TVN que nous utilisons (Accuitomo 170 H170, Morita, Japon) utilise des composants sélectionnés à la main et garantit ainsi une résolution d’image maximale (voxel isotropique de 0,08 mm) avec le meilleur contraste possible et la plus faible exposition au rayonnement possible, soit environ 90% inférieure à un examen tomodensitométrique classique. Par conséquent, cette technique de radiographie 3D devrait être préférée à l’examen tomodensitométrique dans les diagnostics dentaire et ORL. Ceci s’applique en particulier compte tenu de l’art. 2c du décret allemand sur les rayons X (« Quiconque planifie, exécute ou fait exécuter une activité conformément au décret sur les rayons X est tenu d’éviter toute exposition aux rayons inutile des personnes et de l’environnement et de maintenir toute exposition aux rayons des personnes et de l’environnement à un niveau aussi bas que possible, même au-dessous des valeurs limites, en tenant compte des techniques les plus récentes et des cas individuels »).

L’examen TVN 3D avec un Accuitomo 170

H170 s’effectue en position assise. Le patient s’assoit confortablement dans un fauteuil. Pendant l’enregistrement, la tête est fixée avec des coussins confortables. L’examen est planifié exactement à l’aide d’un laser 3D, de sorte que seule la zone à diagnostiquer est enregistrée radiologiquement. Ceci permet d’optimiser la protection contre les rayons. Ensuite, un tube à rayons X et un détecteur à semi-conducteurs tournent autour de la tête du patient et génèrent un ensemble de données brutes tridimensionnelles à haute résolution anatomique, qui sont biens supérieures à celles obtenues par TDM en termes de résolution spatiale. À partir de cet ensemble de données brutes, les images sont ensuite reconstruites dans n’importe quelle direction spatiale souhaitée. Dans le cadre de radiographies dentaires, des images panoramiques ou des images de dents individuelles peuvent également être reconstruites.

Applications typiques (indications) des diagnostics de TVN 3D en radiologie dentaire et ORL :

Questions dentaires

Questions médicales ORL

Questions dentaires

  • Diagnostic et planification implantologiques, p. ex. évaluation de l’approvisionnement osseux, examen avec gabarit de forage, enregistrement d’un jeu de données 3D pour la planification d’implants
  • Maladies le long du parodonte (par ex. kystes, granulomes, inflammations de l’extrémité des racines, fractures des racines dentaires, parodontoses/paradontites)
  • Diagnostic et localisation de germes dentaires, de rétentions et de malpositions dentaires
  • Diagnostic de la relation positionnelle des dents l’une par rapport à l’autre
  • Détermination de la position des dents de sagesse par rapport aux nerfs de la mâchoire inférieure
  • Diagnostic des fractures de la mâchoire supérieure et inférieure (traumatologie)
  • Diagnostic de malformations congénitales, par ex. fente labiale.
  • Diagnostic des maladies de l’articulation temporo-maxillaire, par ex. arthrose
  • Planification et contrôle de la thérapie orthodontique

Questions médicales ORL

  • Diagnostic des inflammations des sinus paranasaux (sinusite)
  • Évaluation des malformations de la cloison nasale (déviation du septum)
  • Évaluation des trous dans la cloison nasale (perforation de la cloison nasale)
  • Diagnostic de l’ensemble de la base du crâne
  • Diagnostic des blessures (fractures) du crâne et de la base du crâne (traumatologie)
  • Évaluation des voies respiratoires supérieures chez les patients qui ronflent (apnée obstructive du sommeil = AOS) ou chez les patients atteints de polypose nasale.
  • Diagnostic de l’articulation temporo-maxillaire chez les patients souffrant de douleurs aux oreilles (otalgie)
  • Diagnostic de l’oreille moyenne et de l’oreille interne, par ex. inflammations (inflammation de l’oreille moyenne = otite moyenne, mastoïdite, labyrinthite ossifiante, cholestéatomie), fractures, luxations des osselets, otospongiose ou malformations congénitales.